Informations
Nous vous proposons 1635 fiches métiers pour vous aider dans votre orientation professionnelle.
Il y a actuellement 1867 offres d'emploi dans ce secteur d'activité. Cliquez sur le lien ci-dessus pour les consulter.
Partenaires
Neuvoo centralise environ 1290010 emplois à travers la France et est partenaire de plusieurs organismes gouvernementaux, universités et entreprises afin d'aider les personnes à trouver de l'emploi. Nous sommes également présents dans plus de 60 pays à travers le monde et continuons à développer nos activités.
R2t
   En savoir plus
Consultez aussi nos articles de presse concernant l'actualité.
Etancheur - etancheuse

En quoi consiste ce métier ?
La principale mission de l’étancheur consiste à protéger les bâtiments et les ouvrages d’art contre les intempéries (l’humidité, le froid et même le bruit).
Il travaille sur les toits, les terrasses, les parkings, les ponts ou les tunnels et réalise plusieurs tâches. Dans un premier temps, il doit nettoyer et vérifier les supports. Il procède ensuite à la mise en œuvre des systèmes d’étanchéité et de bardage: il coule les revêtements à base d’asphalte ou de résine de synthèse, il colle et soude les revêtements d’étanchéité (rouleaux à base de bitume, plaques de polystyrène…) et il pose des isolants thermiques ou tout autre revêtement de façade isolant (plaques de céramique, laine de roche...). Dans certains cas, il doit aussi faire les joints entre des éléments en béton (joints de reprise ou joints de dilatation) et réaliser les évacuations des eaux pluviales. Dans les constructions neuves, l’étancheur intervient après la maçonnerie et le gros œuvre, la charpente ou le génie civil. Il peut également intervenir pour des travaux d’entretien et réhabilitation.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?
L’étancheur travaille le plus souvent en plein air, sur le chantier. Il doit donc être mobile et se déplacer fréquemment. Dans ce cas là, sa rémunération peut être complétée par des indemnités de déplacement. Occasionnellement, il peut être amené à travailler en atelier pour réaliser des accessoires ou faire la maintenance du matériel utilisé. Il doit travailler en équipe et s’adapter à des chantiers de toutes tailles.
L’étancheur ne doit pas être sujet au vertige car il travaille souvent en hauteur.
En fonction du chantier et de la technique utilisée, l’étancheur peut travailler debout, accroupi ou à genoux. Il devra respecter des consignes de sécurité très strictes (port de gants spéciaux, de bottes ou chaussures de sécurité, de lunettes et quand il travaille en hauteur, d’un harnais antichute). Avec son travail, l’étancheur participe non seulement à la protection et à la conservation des ouvrages mais aussi à leur esthétique et finition : ils doivent être conformes à l’aspect désiré par le maître d’œuvre ou le maître d’ouvrage. Il doit donc être très rigoureux et très soigné dans son travail, tout en respectant des délais d’intervention souvent serrés.
Il peut travailler dans des entreprises du bâtiment et des travaux publics de toutes tailles.

Comment y accéder ?
Les diplômes qui permettent d’accéder au métier d’étancheur sont les suivants :
- CAP Etancheur du bâtiment et des travaux publics
- BP Etanchéité du bâtiment et des travaux publics
- BTS Enveloppe du bâtiment : façades étanchéité

Comment évoluer ?
Avec une bonne maîtrise des différentes techniques et quelques années d’expérience, un étancheur peut devenir chef d’équipe ou chef de chantier. Il peut également créer sa propre entreprise ou compléter se formation pour accéder à un autre métier (conducteur de travaux, métreur, technicien chargé d’affaires...)

Source : InforMetiers
55 visiteurs en ligne  Haut de page
Accueil  ·  Qui sommes-nous  ·  Services  ·  Partenaires  ·  Contact  ·  Infos légales  ·  Aide  ·  Plan du site
2017 © Copyright staremploi. Tous droits réservés.