Informations
Nous vous proposons 1635 fiches métiers pour vous aider dans votre orientation professionnelle.
Il y a actuellement 1873 offres d'emploi dans ce secteur d'activité. Cliquez sur le lien ci-dessus pour les consulter.
Partenaires
Neuvoo centralise environ 1290010 emplois à travers la France et est partenaire de plusieurs organismes gouvernementaux, universités et entreprises afin d'aider les personnes à trouver de l'emploi. Nous sommes également présents dans plus de 60 pays à travers le monde et continuons à développer nos activités.
R2t
   En savoir plus
Consultez aussi nos articles de presse concernant l'actualité.
Plombier - plombière

En quoi consiste ce métier ?
C’est grâce au travail du plombier que nous avons accès à l’eau, au chauffage, au gaz, et que l’hygiène dans nos habitations est assurée par l’évacuation des eaux usées.
Sur un chantier de construction neuve par exemple, il intervient juste après le gros œuvre. D’après les plans, il repère le passage des canalisations, trace leur emplacement et pose les fixations qui permettront d’installer les tuyauteries. A la fin du chantier, il réintervient pour poser les appareils et accessoires (lavabos, baignoires, chauffe-eau…) et pour effectuer les derniers réglages.
Quand il intervient sur des appareils existants, il peut être amené à changer complètement ou partiellement une installation d’origine ; à effectuer le dépannage et le réglage des différents appareils à gaz (qui produisent de l’eau chaude ou du chauffage).
Le plombier est responsable de l’installation sanitaire sur un chantier de A à Z : il prépare les emplacements réservés ainsi que les fixations et les tuyauteries, il installe les appareils et enfin teste leur bon fonctionnement. Son travail comporte de la manutention, du percement de murs et de dalles de béton avant de placer les supports et tuyauteries.

Mais avant d’installer les différents éléments de plomberie sur le chantier, le compagnon plombier façonne les tuyauteries qui relieront les composantes de l’installation. Il doit mettre alors en œuvre ses compétences de soudeur.
Après avoir posé les éléments de plomberie, il vérifie l’étanchéité du système et le fonctionnement de chaque appareil avant toute mise en service.

Comme réparateur, il est amené à effectuer des remises en état de diverses natures dues à l’usure normale ou à la vétusté : fuites d’eau, réparations de robinets, remplacements d’appareils…

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?
Il est recruté dans des entreprises de bâtiment de toutes tailles spécialisées dans la plomberie, mais aussi dans des entreprises à double compétences plomberie-chauffage, plomberie-couverture, plomberie-zinguerie ou qui proposent diverses spécialités en plus de la plomberie : couverture, zinguerie, chauffage, électricité. Il peut aussi être embauché dans des administrations ou des collectivités territoriales.

Son activité s’exerce presque toujours sur le chantier à l’abri des intempéries. Il doit être habile de ses mains, propre et soigneux. Le plus souvent, il exerce son activité sur de petits chantiers. Il est donc autonome. Il se déplace souvent pour se rendre d’un chantier à l’autre, sa rémunération est alors complétée, suivant le cas, par des indemnités forfaitaires de petits ou de grands déplacements (indemnités de trajet, de repas, de transport).

Il est en contact fréquent avec le client qu’il est souvent amené à conseiller.

Comment y accéder ?
Les formations qui mènent à ce métier préparent aux diplômes suivants :
- CAP Installateur sanitaire
- CAP Installateur thermique
- BEP Techniques des installations sanitaires et thermiques
- MC Zinguerie
- BP Equipements sanitaires
- BP Monteur en installations de génie climatique
- BP Métiers de la piscine
- Bac Techno STI (Sciences et technologies industrielles) génie énergétique
- Bac Pro Technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques
- Bac Pro Technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques
- BTS Fluides, énergies, environnements option A : génie sanitaire et thermique

Il est de plus en plus difficile de différencier les emplois de plombier et de chauffagiste, car de plus en plus les entreprises recherchent la double compétence plomberie et chauffage. Il est donc conseillé d’avoir les deux CAP Installateur sanitaire et Installateur thermique (se fait en 3 ans). Pour se perfectionner en chauffage, il existe une MC Maintenance en équipement thermique individuel.
A l’avenir, les besoins en compétence pour l’installation vont diminuer alors que ceux liés à la mise au point et à la maintenance vont augmenter.

Comment évoluer ?
La profession est particulièrement ouverte et, la promotion interne très développée. Une expérience confirmée et une reconnaissance du chantier permet d’accéder aux fonctions de chef de chantier.
Le compagnon plombier pourra plus facilement évoluer s’il a des compétences en chauffage et électricité, et s’il se spécialise en maintenance réparation. Ces multiples compétences seront très utiles s’il souhaite créer une entreprise.

Métiers de l’installation sanitaire : voir aussi chauffagiste (monteur en installations thermiques), technicien en froid et climatisation.

Source : InforMetiers
54 visiteurs en ligne  Haut de page
Accueil  ·  Qui sommes-nous  ·  Services  ·  Partenaires  ·  Contact  ·  Infos légales  ·  Aide  ·  Plan du site
2017 © Copyright staremploi. Tous droits réservés.