Informations
Nous vous proposons 1635 fiches métiers pour vous aider dans votre orientation professionnelle.
Il y a actuellement 1757 offres d'emploi dans ce secteur d'activité. Cliquez sur le lien ci-dessus pour les consulter.
Partenaires
Neuvoo centralise environ 1290010 emplois à travers la France et est partenaire de plusieurs organismes gouvernementaux, universités et entreprises afin d'aider les personnes à trouver de l'emploi. Nous sommes également présents dans plus de 60 pays à travers le monde et continuons à développer nos activités.
Tecxell Intérim
   En savoir plus
Consultez aussi nos articles de presse concernant l'actualité.
Couvreur - couvreuse

En quoi consiste ce métier ?
Le métier de couvreur est l’un des plus anciens et l’un des plus nobles du bâtiment.
Le couvreur est chargé de réaliser la toiture d’une construction (maison, monument, bâtiment public, hangar …) afin qu’elle soit complètement mise hors d’eau et hors gel. Son intervention permet aux autres corps de métiers d’achever leur travail à l’abri des intempéries.
Le métier de couvreur fait partie des métiers de l’enveloppe extérieure du bâtiment comme l’étanchéiste, le métallier, le menuisier, le miroitier…

Le métier de couvreur est un métier riche, varié et en pleine évolution.
Le couvreur réalise la couverture à l’aide de différentes techniques et de différents matériaux : les techniques traditionnelles avec les tuiles et les ardoises, les techniques innovantes avec le zinc, le cuivre, l’inox. Il pose les éléments associés à la couverture :châssis, châtières, gouttières, lucarnes, éléments décoratifs...
Mais outre l’exercice traditionnel du métier, il peut aussi être amené à aménager des combles, poser des fenêtres de toit et des volets roulants, et poser l’isolation extérieure. Il doit être capable de faire appel à des techniques annexes comme la charpente, l’isolation, la maçonnerie…. Il est alors couvreur zingueur, couvreur étanchéiste, couvreur bardeur...
Lorsqu’il est un spécialiste du toit, il doit connaître toutes les formes de toiture (de la couverture en ardoise… à la verrière), ses extensions (bardages et vêtures) ainsi que les activités complémentaires telles que l’étanchéité, l’entretien et la maintenance des toitures, l’installation d’équipements de sécurité (lignes de vie, garde-corps d’accès au toit), et l’installation de produits de la domotique (paratonnerres, antennes, systèmes de désenfumage).

Il peut se spécialiser en Monuments historiques. Son travail atteindra alors le niveau de l’oeuvre d’art. Il restaurera des tourelles, dômes ou flèches d’églises, des couvertures de châteaux.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?
Le couvreur peut exercer son métier dans des entreprises spécialisées en couverture-plomberie, en charpente-couverture ou en maçonnerie couverture, mais aussi dans des entreprises générales du bâtiment et des travaux publics.

Il travaille à l’extérieur en petite équipe.
Il assure la mise en place des échafaudages et de tous les dispositifs de sécurité. Il doit d’ailleurs lui-même s’équiper d’un casque et d’un harnais.
Il ne doit pas être sujet au vertige puisqu’il travaille essentiellement en hauteur.
Il doit être bon en géométrie. Il doit être méticuleux car c’est un travail précis.

Les conséquences des aléas climatiques ou du respect des délais de chantier peuvent l’amener à effectuer des heures supplémentaires.
Il est fréquemment appelé à se déplacer (changements de chantiers), sa rémunération est alors complétée, suivant le cas, par des indemnités forfaitaires de petits ou de grands déplacements (indemnités de trajet, de repas, de transport).

La profession est particulièrement ouverte et, la promotion interne très développée. Une expérience confirmée et une reconnaissance du chantier permet d’accéder aux fonctions de chef d’équipe, puis de chef de chantier.
Il peut aussi créer sa propre entreprise.

Comment y accéder ?
Les formations qui mènent à ce métier préparent aux diplômes suivants :
- CAP Couvreur
- CAP Etancheur du bâtiment et des travaux publics
- BEP Technique du toit (dernière session d'examen en 2008)
- MC Zinguerie
- BP Couvreur
- BP Etanchéité du bâtiment et des travaux publics
- BTS Charpente-couverture
- BTS Enveloppe du bâtiment : façades étanchéité



Source : InforMetiers
24 visiteurs en ligne  Haut de page
Accueil  ·  Qui sommes-nous  ·  Services  ·  Partenaires  ·  Contact  ·  Infos légales  ·  Aide  ·  Plan du site
2017 © Copyright staremploi. Tous droits réservés.