Informations
Nous vous proposons 1635 fiches métiers pour vous aider dans votre orientation professionnelle.
Il y a actuellement 223 offres d'emploi dans ce secteur d'activité. Cliquez sur le lien ci-dessus pour les consulter.
Partenaires
Neuvoo centralise environ 1290010 emplois à travers la France et est partenaire de plusieurs organismes gouvernementaux, universités et entreprises afin d'aider les personnes à trouver de l'emploi. Nous sommes également présents dans plus de 60 pays à travers le monde et continuons à développer nos activités.
Tecxell Intérim
   En savoir plus
Consultez aussi nos articles de presse concernant l'actualité.
Conducteur de train

En quoi consiste ce métier ?
Il conduit des trains de voyageurs ou de marchandises et assure la préparation des locomotives avant le départ. Il effectue, en cas d'incident, les premiers dépannages sur le train.
Ses responsabilités majeures consistent à assurer une conduite :
- Satisfaisant à certains degrés de performance (souplesse de conduite pour le confort des voyageurs, économie de l'énergie),
- Répondant rigoureusement aux exigences de sécurité de la circulation ferroviaire (un manquement aux règles de sécurité peut avoir des conséquences graves).
Quelques tâches administratives lui incombent : tenue du carnet de bord, rédaction de bulletins de service et rapports d'incidents.

Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?
Il travaille généralement à la SNCF. Ses horaires sont variables et comportent du service de nuit et des samedis, dimanches et fêtes, avec des déplacements fréquents (en régional, national, voire international).
Selon la destination du train, le conducteur rentrera ou ne rentrera pas chez lui après son service, mais il ne passera pas plus de deux nuits hors de son domicile. Il travaille seul en cabine de conduite.

Les salaires nets en 2003, primes incluses:
- 1 500 euros nets par mois en début de carrière,
- 2 200 euros nets par mois en moyenne en fin de carrière.

Comment y accéder ?
On accède à ce métier avec :

- CAP, BEP, B.P,B.T, de préférence à spécialité électricité, électronique.....,
- Bac généraux séries scientifiques (bac S) ou CFES,
- Bac technologiques séries génie mécanique, électronique (F2) et électrotechnique (F3) ou CFEPS,
- Bac professionnel EIE,
- CFES ou diplôme homologué par l'éducation nationale sur le niveau 4 ou 5 dans les spécialités ci-dessus.
Le conducteur suit une formation interne rémunérée, qui se déroule sur plus d'un an. Pour poser sa candidature, il faut être de nationalité française ou naturalisé ou être membre de l'Union Européenne ; être âgé de 18 ans au moins et de 30 ans au plus et, pour les hommes, être dégagé des obligations militaires. Il faut en outre, présenter un extrait du casier judiciaire vierge. Le conducteur de train doit avoir une excellente acuité visuelle (mais que les porteurs de lunettes ne se découragent pas, il existe une norme avec correction), une vision des couleurs et un champ visuel normaux, une bonne audition. Il doit également avoir de bons réflexes, un temps de réaction réduit, une bonne adaptabilité, une excellente mémoire et savoir garder son sang-froid. Le sens des responsabilités, la rigueur et la conscience professionnelle sont déterminants.

Comment évoluer ?
Après succès aux examens correspondant et successifs, le conducteur se voir confier des services de conduite de difficulté croissante (par exemple, trains de fret sans difficultés techniques et sur parcours limité, puis accès progressif à la conduite de trains plus rapides à horaires tendus et sur de plus longues distances).

Source : InforMetiers
305 visiteurs en ligne  Haut de page
Accueil  ·  Qui sommes-nous  ·  Services  ·  Partenaires  ·  Contact  ·  Infos légales  ·  Aide  ·  Plan du site
2017 © Copyright staremploi. Tous droits réservés.