Information
Nous vous proposons 102 conseils emploi pour vous aider dans vos démarches de recherche d'emploi.
Tecxell Intérim
   En savoir plus
Consultez aussi nos fiches métiers pour mieux vous orienter.
L’employeur est susceptible d’épuiser son pouvoir disciplinaire

L’employeur dispose d’un pouvoir disciplinaire qui, comme toute prérogative de l’employeur, connaît certaines limites. Ces dernières s’illustrent notamment au travers du principe de non cumul des sanctions qui s’apparente à une suspension du pouvoir disciplinaire jusqu’à la prochaine faute commise par le salarié.

L’histoire :

L’employeur reprochait à son salarié le fait de ne pas avoir respecté ses obligations contractuelles. Ainsi, le salarié avait dans un premier temps reçu un avertissement et par la suite il avait été licencié.
L’ex-salarié avait saisi le Conseil des prud’hommes afin de contester son licenciement.

Ce qu’en disent les juges :

Les juges ont relevé que la lettre de licenciement n’indiquait aucun nouveau fait fautif par rapport à la lettre d’avertissement.
Par conséquent, ils en ont conclu que les faits fautifs avaient déjà été sanctionnés par la lettre d’avertissement. L’employeur avait donc épuisé son pouvoir disciplinaire et ne pouvait plus procéder à un licenciement.

A retenir :

- Une faute ne peut être sanctionnée qu’une seule fois : principe du non cumul des sanctions.

- Un avertissement écrit équivaut à une sanction disciplinaire.

- Un licenciement, prononcé pour des faits déjà sanctionnés, est sans cause réelle et sérieuse.


Arrêt de la Chambre Sociale de la cour de cassation du 23 février 2005

Source : Juritravail - Actions face à son employeur
57 visiteurs en ligne  Haut de page
Accueil  ·  Qui sommes-nous  ·  Services  ·  Partenaires  ·  Contact  ·  Infos légales  ·  Aide  ·  Plan du site
2017 © Copyright staremploi. Tous droits réservés.